Accueil

CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE EUROPE
FRATERNELLE 

AVEC LES CHRÉTIENS ET TOUS LES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ

S'informer

Les inspirateurs
- Les saints patrons de l'Europe
• Saint Benoît
• Catherine de Sienne
• Édith Stein

- L'Église
• L'influence chrétienne
• COMECE
○ Cardinal Marx
• Le Vatican et l'Europe
• J-Paul II et l'Europe

- Les hommes et femmes politiques
• Pervenche Berès
• Sylvie Goulard
• Alain Lamassoure
• Jacques Delors
○ Entretien journal Les échos
○ Institut J. Delors (15-07-13)
○ Institut J. Delors (27-06-13)


Les institutions et leurs dirigeants
- Les Pères fondateurs de l’Europe
• Robert Schuman, père de l'Europe
○ Ce que l'Europe lui doit

- Présidence du Conseil Européen
• Discours
• Herman VAN ROMPUY

- La Commission
• Communiqué de presse
• Discours sur l'état de l'union
• Lettre de M. Barroso
• Projet 2010 à 2014

- Le Parlement
• Journée de l'Europe
• Vision à long terme


La société civile
- Les mouvements, communautés et associations
• Notre Europe
○ Parachever l'Union
○ Renforcer l'UEM
○ Construire l'Europe
○ Programme
• Fondation R. Schuman
○ Hommage
• ME-F
• CEP
• Sauvons l'Europe
• Ensemble pour l'Europe
• Initiative de chrétiens pour l'Europe
• Centre européen R. Schuman
• Communauté Sant'Egidio

- Les responsables engagés
• Andrea Riccardo

- La Presse
• Laurent Joffrin

Personnalités de référence
• Stefan Zweig






Contact

- Déclarations

« L’UNION EUROPÉENNE BRÛLE ET NOUS REGARDONS AILLEURS ! »

Un sondage IFOP pour le Nouvel Observateur crédite le FN de 24 % d’intentions de vote aux élections européennes. Yannick Hoppe, président du Mouvement Européen France pour la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire, s’inquiète de ce résultat dans un communiqué.

Communiqué :

« Aujourd’hui vient d’être publié un sondage IFOP pour le journal Le Nouvel Observateur  dans lequel le Front National serait pour la première fois aux élections européennes avec 24% des intentions de vote.

Même s’il ne s’agit que d’un sondage, à plus de six mois du scrutin, ces résultats doivent d’ores et déjà interpeller l’ensemble des responsables des partis politiques pro-européens.

Le Mouvement Européen, conformément à sa mission de défendre l’idée européenne au delà des clivages partisans, entend plus que jamais poursuivre la mobilisation des citoyens pour les élections européennes du 25 mai 2014 et contribuer, aux côtés de tous ceux qui sont attachés à la construction européenne, à lutter contre tous les eurosceptiques et autres europhobes, d’où qu’ils viennent.

Combattre le FN aux élections européennes impose désormais que les partis politiques pro-européens s’engagent à désigner leurs candidats, au moins leurs têtes de liste dans chacune des eurocirconscriptions, avant les élections municipales des 23 et 30 mars 2014. Le Parlement Européen ne saurait, en effet, être un lieu pour recaser tel ou tel battu des scrutins législatif de 2012 ou à venir de 2014, souvent en attente de reconquérir un mandat national ou d’obtenir un éventuel maroquin ministériel.

Pour combattre le Front National, il paraît désormais inconcevable de ne pas parler d’Europe, au delà des clivages partisans, dans l’ensemble des villes et des villages de France – notamment à Dijon, en Côte-d’Or et en Bourgogne – pendant la campagne des élections municipales.

De même, la seule « reductio ad hitlerum », souvent devenue obsessionnelle chez certains responsables politiques, ne saurait suffire pour convaincre les électeurs de faire un autre choix que celui du parti de Mademoiselle Le Pen.

Combattre le FN aux européennes, c’est expliquer inlassablement aux Français que l’Europe n’est pas une option, encore moins « une anomalie » comme l’a déclaré récemment sur une chaine publique Florian Philippot, Vice-Président du Front National, mais une nécessité vitale pour répondre concrètement à leurs préoccupations à l’heure de la mondialisation.

Combattre le FN aux européennes, c’est exercer un droit d’inventaire pour rappeler les avancées considérables accomplies par l’Europe mais aussi de savoir reconnaître ses faiblesses, sans être euro-béats pour autant. C’est aussi proposer un droit d’inventer une nouvelle Europe pour redonner un souffle – celui des pères fondateurs ou de Jacques Delors – qui s’est échappé ces dernières années et pour redonner confiance aux électeurs : une Europe plus proche, plus efficace et plus concrète.  C’est avoir la lucidité de dire que l’on a pas réuni 500 millions de citoyens pour leur imposer telle ou telle norme, allant de la taille des fauteuils des tracteurs à la couleur des lacets des chaussures de nos enfants, mais bien pour répondre aux grands défis mondiaux face à des pays comme la Chine, l’Inde ou encore le Brésil.

Combattre le FN aux européennes, c’est respecter les électeurs en rappelant les incohérences de ce parti qui prétend lutter contre le système mais qui veut quand même envoyer des députés européens dans un Parlement Européen qu’ils combattent et au sein duquel ils atteignent d’ailleurs des records d’absentéisme. C’est enfin répondre, une par une, à leurs solutions qui n’en sont pas (sortie de l’euro, etc.) pour améliorer la vie quotidienne de nos compatriotes.

Les résultats de ce sondage donnent un inquiétant signal d’alarme : notre maison commune, l’Union Européenne, brûle et nous regardons ailleurs ! Face à un Front National qui semble déjà convaincu d’arriver premier le 25 mai prochain, il est encore temps de faire mentir les sondages et de s’engager pour que ce moment de vérité  et de responsabilité ne devienne pas le crépuscule de l’Union Européenne.

Il est urgent, pour tous ceux qui aiment l’Europe, d’agir, vite si possible, avant qu’il ne soit trop tard ! »

et agir

Réflexions et propositions pour l'avenir
- Déclarations
• ME-F
○ Yannick Hoppe
○ Le manifeste

• Solidarité et responsabilité, de J. Vignon
• Au delà de la crise, l'espérance, d'Andrea Riccardi
• L'Europe, une aventure spirituelle, de J. Delors

- Ouvrages
• Qu'avons-nous fait de l'Europe, de S. Maillard
• R. Schuman et l'Europe d'aujourd'hui
• Europe : Amour ou chambre à part, de S. Goulard
• Pour l'Europe de R. Schuman
• R. Schuman, le père de l'Europe de René Lejeune

- Rapports
• Vivre ensemble au XXI siècle, Conseil de l'Europe :
○ Résumé
○ Rapport
• Europe et migrations


- Propositions
• Fondation Robert Schuman :
○ Réforme de l'Union
○ L'Europe dans la mondialisation
○ L'Europe sociale

○ L'Union politique
○ Coûts salariaux

Les initiatives et évènements
- Apprendre à vivre ensemble en Europe

- Spectacle
• Le procès de Robert Schuman

- Pétition

Les performances de l'Europe
- Commerce international
• Eurostat
○ L'UE dans le monde


Préparation des élections européennes
• Manifestations Maison de l'Europe :
○ Février
Janvier
• Manifestations Mouvement Européen
• Prix européen 2014 - Ensemble pour l'Europe


L'europhobie
• Pourquoi l'europhobie ?

Les médias et l'Europe
• La Croix
• Carton rouge Le Monde


Perspectives après les élections européennes
- Position
• du ME-F
○ Communiqué
○ Programme

• de Notre Europe
○ Nouveau président
○ Réforme

• de la Fondation Robert Schuman
○ Que changer ?







2013 - 2017 Tous droits réservés © construireensembleuneeuropefraternelle.com