Accueil

CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE EUROPE
FRATERNELLE 

AVEC LES CHRÉTIENS ET TOUS LES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ

S'informer

Les inspirateurs
- Les saints patrons de l'Europe
• Saint Benoît
• Catherine de Sienne
• Édith Stein

- L'Église
• L'influence chrétienne
• COMECE
○ Cardinal Marx
• Le Vatican et l'Europe
• J-Paul II et l'Europe

- Les hommes et femmes politiques
• Pervenche Berès
• Sylvie Goulard
• Alain Lamassoure
• Jacques Delors
○ Entretien journal Les échos
○ Institut J. Delors (15-07-13)
○ Institut J. Delors (27-06-13)


Les institutions et leurs dirigeants
- Les Pères fondateurs de l’Europe
• Robert Schuman, père de l'Europe
○ Ce que l'Europe lui doit

- Présidence du Conseil Européen
• Discours
• Herman VAN ROMPUY

- La Commission
• Communiqué de presse
• Discours sur l'état de l'union
• Lettre de M. Barroso
• Projet 2010 à 2014

- Le Parlement
• Journée de l'Europe
• Vision à long terme


La société civile
- Les mouvements, communautés et associations
• Notre Europe
○ Parachever l'Union
○ Renforcer l'UEM
○ Construire l'Europe
○ Programme
• Fondation R. Schuman
○ Hommage
• ME-F
• CEP
• Sauvons l'Europe
• Ensemble pour l'Europe
• Initiative de chrétiens pour l'Europe
• Centre européen R. Schuman
• Communauté Sant'Egidio

- Les responsables engagés
• Andrea Riccardo

- La Presse
• Laurent Joffrin

Personnalités de référence
• Stefan Zweig






Contact

- Les médias et l'Europe

Triple CARTON ROUGE au journal LE MONDE

Une scandaleuse manipulation du journal « LE MONDE »
5 jours avant les élections européennes !

C’est un véritable cas d’école qui pourra être enseigné dans toutes les universités spécialisées : comment, à la veille d’une élection capitale, un journal dit « de référence » titre sur un sondage et le commente à l’inverse des principaux résultats de ce sondage ! Jugez plutôt :

Voici le titre en gros caractères à la une du journal  (Le Monde du mardi 20 mai 2014) :

« Le projet européen n’est plus majoritaire en France »

Voici les résultats du sondage :

Question : Pensez-vous que le fait pour la France de faire partie de l’UE est :

  • Une bonne chose :

39%

  • Ni une bonne ni une mauvaise chose :

39%

  • Une mauvaise chose :

22%

Vous avez bien lu ! Seulement 22% des français pensent que faire partie de l’Europe est une mauvaise chose : c’est là-dessus qu’une rédaction honnête aurait fait sa une !

Question : Laquelle de ces affirmations décrit le mieux votre opinion :

  • Je me sens seulement français

19%

  • Je me sens plus français qu’européen

46%

  • Je me sens autant français qu’européen

32%

  • Je me sens plus européen que français

2%

  • Je me sens seulement européen

1%

Ces résultats sont également remarquablement positifs pour l’Europe ! Si l’on considère que la réponse normale même pour un fervent partisan de l’Europe, est de se sentir plus français qu’européen, on relève que 35% des français se sentent autant ou plus européens que français alors que seulement 19% se sentent seulement français !

Question : Dans les années qui viennent, souhaitez vous que

  • La France reste dans la zone euro :

73%

  • La France sorte de la zone euro :

27%

Là encore, réponse remarquablement positive pour l’Europe, malgré les attaques systématiques des médias contre l’euro ! Mais le journal ne commente pas ce résultat ! Est-ce un oubli ? Ou la volonté délibérée de faire du médiatique quitte à déformer la réalité ?

Notons que deux autres questions ont porté sur l’euro : Etes-vous d’accord avec les opinions suivantes ?

  • La monnaie unique est une bonne idée : 73% de réponses favorables.

  • Globalement, l’euro présente plus d’inconvénients que d’avantages pour la France : 54% de réponses sont d’accord avec cette opinion.

Commentaire du journal :  « L’attitude à l’égard de la monnaie unique illustre de façon éloquente une résignation critique ! » Le journal aurait dû plutôt signaler la confusion des esprits sur le sujet puisque les deux réponses sont parfaitement contradictoires ! Le journal aggrave d’ailleurs son cas en signalant tout particulièrement à chaque fois les réponses de l’électorat du front national comme si c’était ce qu’il y avait de plus important !

S’en suivent toute une série de questions que l’on dirait directement inspirées voire même dictées par le Front National ! Celui-ci a dû se frotter les mains que Le Monde donne sa caution à un tel sondage et encore plus par les réponses des sondés qui pourraient laisser croire qu’entre 43% et 83% des français partagent les opinions extrêmistes de nos xénophobes !

Question : Êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec les opinions suivantes ?

  • L’Union Européenne est un gaspillage d’argent pour les contribuables : 63 % d’accord

Commentaire : l’électeur moyen ignorant tout du budget européen, comment peut-il exprimer une opinion autre que celle véhiculée à longueur de journée par des médias et des responsables politiques malhonnêtes !

  • L’Union Européenne est une menace pour notre identité nationale : 43% d’accord

Commentaire : La question a-t-elle été vraiment formulée comme cela ? Si oui, il y a déjà une manipulation dans le rapprochement des mots employés : Europe/Menace/Identité nationale ! Remarquons que le taux de réponses favorables n’est pas si déterminant que cela, malgré cette manipulation :

  • L’UE ne protège pas assez ses intérêts économiques et commerciaux : 85% d’accord

Commentaire : Question parfaitement démagogique ! Seuls des experts seraient en mesure de répondre ! De plus, aucune décision n’étant prise sans l’accord de chaque Etat membre, autant dire que tous les gouvernements de l’Europe sont nuls !

  • L’UE devrait rétablir des contrôles aux frontières entre les Etats membres : 65% d’accord

Commentaire : pourquoi une telle question ? Ceux qui la posent savent parfaitement qu’elle est absurde : est ce pour démontrer que ceux qui y répondent sont des analphabêtes ? auquel cas tout le sondage est à jeter à la poubelle ;

  • L’UE devrait avoir le droit de prélever l’impôt : 83% pas d’accord

Commentaire : Là encore, une question démagogique ! Si la question avait été : Peut-on accorder à l’UE le droit de prélever l’impôt pour lutter contre la pollution, pour relancer l’économie, pour faire baisser le chômage, etc les réponses auraient été très différentes !

Autre question : Pour faire face aux grands problèmes des années à venir :

  • Il faut renforcer les pouvoirs de décision de notre pays même si cela doit conduire à limiter ceux de l’Europe : 67 % d’accord

  • Il faut renforcer les pouvoirs de l’Europe même si cela doit conduire à limiter ceux de notre pays : 21% d’accord

Commentaire : Question encore une fois parfaitement malhonnête : on ne donne aucune indication sur la nature des grands problèmes de l’avenir qu’il faudrait résoudre ! Une façon honnête de poser la question aurait été de la poser en particulier pour chaque grand problème : la paix, l’environnement, la croissance économique, l’immigration, la reconversion énergétique, etc. Pour chacun de ces problèmes, tous les experts sérieux considèrent que plus d’Europe favoriserait les solutions et que moins d’Europe les rendrait plus difficile, voire impossible à régler ! Assez curieusement d’ailleurs ces grandes questions sont considérées comme tout à fait marginales par les sondés interrogés sur les questions les plus importantes aujourd’hui pour eux ! On voit bien l’enfumage délibéré des responsables de ce sondage !

Le but du jeu est-il de démontrer que l’électorat est ignorant, inconséquent, impulsif  ? Nous pensons que ce n’est même pas cela puisque les réponses des sondages sont aujourd’hui sacralisées par les médias qui font passer le message que si les sondages montrent que la population pense ceci ou cela de telle ou telle question, c’est donc que c’est la vérité !

Nous sommes persuadés par ailleurs que les sondages démontreraient que le public est particulièrement ignorant et donc très facilement manipulable sur tout ce qui concerne les questions européennes ;  hélas, les démagogues et malheureusement les médias, même soi-disant les plus sérieux, ne se privent pas d’exploiter sans vergogne ce filon de la manipulation !

Le but du jeu c’est de faire du sensationnel, même s’il est mensonger, en montrant que les thèses du Front National sont partagées par une grande majorité de Français ! C’est beaucoup plus vendeur que de dire que seulement 22% des Français pensent que l’UE est une mauvaise chose pour la France et que seulement 27% des français veulent que la France sorte de la zone euro ; ce qui voudrait dire que 75% des français rejettent les positions et les propositions du Front National !

Nous profitons de ce cas d’école pour affirmer qu’il est absolument indispensable de bien prendre conscience que les sondages sont le meilleur outil de manipulation des médias : vous en voulez la démonstration ?

  • Ce sondage a été réalisé sur un échantilllon soi-disant représentatif de 1538 personnes ! Les instituts de sondage pourront dire tout ce qu’ils veulent, à partir des opinions de ces personnes il est complètement fallacieux de titrer « Les français jugent que[…]» ;

  • Les questions ont été posées par internet ; c’est un instrument qui permet toutes les manipulations ! comment des médias sérieux peuvent-ils encore y avoir recours ! Malheureusement même les chaînes de service public en font un usage scandaleux à longueur de journée !

  • Chacun sait que la formulation de la question influence les réponses ; on a bien vu ci-dessus que cette formulation n’est pas neutre ; au contraire elle penche toujours du même côté ; ce sont des formulations empruntées au Front National !

  • Ce type d’enquête ne laisse aucun temps de réflexion entre la question et la réponse : ce sont donc le plus souvent des réponses instinctives, irréfléchies, irresponsables !

  • Il est évident qu’adresser ce types de questions à un public non formé aboutit à des résultats non fiables, souvent contradictoires comme on l’a vu à plusieurs reprises dans les commentaires des réponses !

  • LE MONDE aggrave son cas avec ses titres et ses commentaires qui ne correspondent pas vraiment à ce que dit le sondage ! Voici donc un journal soi-disant sérieux qui plutôt que de se donner la peine de présenter à ses lecteurs des analyses sérieuses s’appuyant sur des enquêtes et consultations des meilleurs spécialistes sur des sujets majeurs pour notre avenir, s’appuie sur un sondage extrêmement douteux auprès d’un public ignorant avec des questions manipulatrices et des commentaires recherchant avant tout un effet sensationnel pour faire du bruit médiatique et augmenter ses ventes !

Joli travail ! Mais où est la déontologie ? Le Monde avait déjà tout au long de la campagne européenne accordé une place démesurée aux déclarations et agissements des extrêmistes xénophobes ; croyez-vous que sortir ce sondage et ces commentaires à quelques jours du scrutin allait dans le sens de la probité et de l’intérêt général ? Mais où va Le Monde ?

Si on en juge d’après la chronique du médiateur du MONDE du journal du 25 mai qui cite un lecteur qui s’est dit scandalisé par l’interprétation du sondage, il rajoute  « C’est à croire que le quatrième pouvoir s’est juré de détruire cette belle quasi-unanimité pro-européenne, une fois de plus avérée » ; nous ne sommes donc pas les seuls à être atterrés, indignés, révoltés ; et que dit et fait notre médiateur ? Rien ! il ne commente même pas la mauvaise foi du MONDE, il change de conversation !






et agir

Réflexions et propositions pour l'avenir
- Déclarations
• ME-F
○ Yannick Hoppe
○ Le manifeste

• Solidarité et responsabilité, de J. Vignon
• Au delà de la crise, l'espérance, d'Andrea Riccardi
• L'Europe, une aventure spirituelle, de J. Delors

- Ouvrages
• Qu'avons-nous fait de l'Europe, de S. Maillard
• R. Schuman et l'Europe d'aujourd'hui
• Europe : Amour ou chambre à part, de S. Goulard
• Pour l'Europe de R. Schuman
• R. Schuman, le père de l'Europe de René Lejeune

- Rapports
• Vivre ensemble au XXI siècle, Conseil de l'Europe :
○ Résumé
○ Rapport
• Europe et migrations


- Propositions
• Fondation Robert Schuman :
○ Réforme de l'Union
○ L'Europe dans la mondialisation
○ L'Europe sociale

○ L'Union politique
○ Coûts salariaux

Les initiatives et évènements
- Apprendre à vivre ensemble en Europe

- Spectacle
• Le procès de Robert Schuman

- Pétition

Les performances de l'Europe
- Commerce international
• Eurostat
○ L'UE dans le monde


Préparation des élections européennes
• Manifestations Maison de l'Europe :
○ Février
Janvier
• Manifestations Mouvement Européen
• Prix européen 2014 - Ensemble pour l'Europe


L'europhobie
• Pourquoi l'europhobie ?

Les médias et l'Europe
• La Croix
• Carton rouge Le Monde


Perspectives après les élections européennes
- Position
• du ME-F
○ Communiqué
○ Programme

• de Notre Europe
○ Nouveau président
○ Réforme

• de la Fondation Robert Schuman
○ Que changer ?







2013 - 2017 Tous droits réservés © construireensembleuneeuropefraternelle.com