Accueil

CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE EUROPE
FRATERNELLE 

AVEC LES CHRÉTIENS ET TOUS LES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ

S'informer

Les inspirateurs
- Les saints patrons de l'Europe
• Saint Benoît
• Catherine de Sienne
• Édith Stein

- L'Église
• L'influence chrétienne
• COMECE
○ Cardinal Marx
• Le Vatican et l'Europe
• J-Paul II et l'Europe

- Les hommes et femmes politiques
• Pervenche Berès
• Sylvie Goulard
• Alain Lamassoure
• Jacques Delors
○ Entretien journal Les échos
○ Institut J. Delors (15-07-13)
○ Institut J. Delors (27-06-13)


Les institutions et leurs dirigeants
- Les Pères fondateurs de l’Europe
• Robert Schuman, père de l'Europe
○ Ce que l'Europe lui doit

- Présidence du Conseil Européen
• Discours
• Herman VAN ROMPUY

- La Commission
• Communiqué de presse
• Discours sur l'état de l'union
• Lettre de M. Barroso
• Projet 2010 à 2014

- Le Parlement
• Journée de l'Europe
• Vision à long terme


La société civile
- Les mouvements, communautés et associations
• Notre Europe
○ Parachever l'Union
○ Renforcer l'UEM
○ Construire l'Europe
○ Programme
• Fondation R. Schuman
○ Hommage
• ME-F
• CEP
• Sauvons l'Europe
• Ensemble pour l'Europe
• Initiative de chrétiens pour l'Europe
• Centre européen R. Schuman
• Communauté Sant'Egidio

- Les responsables engagés
• Andrea Riccardo

- La Presse
• Laurent Joffrin

Personnalités de référence
• Stefan Zweig






Contact

- Les médias et l'Europe

Triple BRAVO au journal LA CROIX !

Trois étoiles méritées pour le numéro daté du 11 juin 2004 !

Sous le titre « EUROPE, LA FAUTE A QUI ? LES MÉDIAS AUSSI ». La Croix donne la parole au professeur Alfred Grosser, un des plus éminents spécialistes de l’Europe, parmi les plus pondérés et les plus impartiaux.

Rarement a-t-on lu jugement sur les médias plus exact et plus sévère ! C’est l’honneur de la Croix d’avoir publié cet article !

« Les grands partis ont tous failli et contribué à transformer l’élection europoéenne en un défouloir de toutes les aigreurs, les rancoeurs, le malaise, le dégoût, le désespoir de tant de nos concitoyens » comme le dit l’hebdomadaire protestant Réforme ; le Front National et Nicolas Sarkosy avec lui, a pu imposer comme thème central l’immigration comme si l’Europe se résumait à cet aspect ! Or n‘enseigne-t-on pas dans toutes les écoles de journalisme que la presse et les autres médias peuvent faire valoir ci qu’ils considèrent comme important à un moment donné ; or ils ont pour la plupart, refusé cette fonction !

Certes, il y a eu des exceptions dont La Croix ; Ouest France aussi qui par exemple a présenté à ses lecteurs tout ce que l’UNION EUROPEENNE a déjà fait pour la France, pour ses régions, pour ses professions ; en général ce sujet central n’était pas abordé ; Marine Le PEN a pu impunément diffuser le mort d’ordre : « Non à Bruxelles, oui à la France » ; on est tombé dans un piège médiatique, parce que les grandes gueules, tous les spectateurs aiment cela et l’audience, c’est du pain béni, y compris pour les chaînes publiques ; parce que la confusion, les amalgames, ça simplifie et ça rassure ! une chaîne d’information privée peut décider que seuls l’UMP, le PS et le Front National doivent être invités à débattre d’Europe : le Centre, vraiment proeuropéen se trouvant écarté.

Une chaîne publique a fait mieux ; une émission serait consacrée à Marine Le PEN ; pour débattre avec elle, la chaîne invite Martin Schutz, Président du Parlement Européen ; « Je ne discute pas avec un étranger » décide-telle. Que fait la chaîne ? Elle désinvite malpoliment l’affreux allemand.

Tout a été fait pour laisser les électeurs ignorants des réalités européens et aussi du fait que dans la plupart des pays de l’Union, des milliers de jeunes gens compétents, polyglottes, désireux d’agir, ont attenu en vain qu’on fasse appel à eux pour participer à la campagne électorale : on peut alors titrer : « Les européistes ont perdu la foi » alors qu’on a simplement omis d’étayer les raisons pour lesquelles ils avaient quand même conservé cette foi.

Le pire a été l’absence de réplique aux informations fausses, aux chiffres fantaisistes ; ainsi par exemple pour le chiffre de 40% d’étrangers chômeurs lancé et répété par Marine Le Pen.

On peut aussi procéder autrement : Nicolas Sarkosy, dans sa seule intervention préélectorale, lance des informations fausses sur l’immigration en Europe ; son texte est bien situé dans le journal ! La réplique corrective, solidement argumentée, du Ministre de l’Intérieur, se perd dans des pages à tribunes multiples !




et agir

Réflexions et propositions pour l'avenir
- Déclarations
• ME-F
○ Yannick Hoppe
○ Le manifeste

• Solidarité et responsabilité, de J. Vignon
• Au delà de la crise, l'espérance, d'Andrea Riccardi
• L'Europe, une aventure spirituelle, de J. Delors

- Ouvrages
• Qu'avons-nous fait de l'Europe, de S. Maillard
• R. Schuman et l'Europe d'aujourd'hui
• Europe : Amour ou chambre à part, de S. Goulard
• Pour l'Europe de R. Schuman
• R. Schuman, le père de l'Europe de René Lejeune

- Rapports
• Vivre ensemble au XXI siècle, Conseil de l'Europe :
○ Résumé
○ Rapport
• Europe et migrations


- Propositions
• Fondation Robert Schuman :
○ Réforme de l'Union
○ L'Europe dans la mondialisation
○ L'Europe sociale

○ L'Union politique
○ Coûts salariaux

Les initiatives et évènements
- Apprendre à vivre ensemble en Europe

- Spectacle
• Le procès de Robert Schuman

- Pétition

Les performances de l'Europe
- Commerce international
• Eurostat
○ L'UE dans le monde


Préparation des élections européennes
• Manifestations Maison de l'Europe :
○ Février
Janvier
• Manifestations Mouvement Européen
• Prix européen 2014 - Ensemble pour l'Europe


L'europhobie
• Pourquoi l'europhobie ?

Les médias et l'Europe
• La Croix
• Carton rouge Le Monde


Perspectives après les élections européennes
- Position
• du ME-F
○ Communiqué
○ Programme

• de Notre Europe
○ Nouveau président
○ Réforme

• de la Fondation Robert Schuman
○ Que changer ?







2013 - 2017 Tous droits réservés © construireensembleuneeuropefraternelle.com