Accueil

CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE EUROPE
FRATERNELLE 

AVEC LES CHRÉTIENS ET TOUS LES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ

S'informer

Les inspirateurs
- Les saints patrons de l'Europe
• Saint Benoît
• Catherine de Sienne
• Édith Stein

- L'Église
• L'influence chrétienne
• COMECE
○ Cardinal Marx
• Le Vatican et l'Europe
• J-Paul II et l'Europe

- Les hommes et femmes politiques
• Pervenche Berès
• Sylvie Goulard
• Alain Lamassoure
• Jacques Delors
○ Entretien journal Les échos
○ Institut J. Delors (15-07-13)
○ Institut J. Delors (27-06-13)


Les institutions et leurs dirigeants
- Les Pères fondateurs de l’Europe
• Robert Schuman, père de l'Europe
○ Ce que l'Europe lui doit

- Présidence du Conseil Européen
• Discours
• Herman VAN ROMPUY

- La Commission
• Communiqué de presse
• Discours sur l'état de l'union
• Lettre de M. Barroso
• Projet 2010 à 2014

- Le Parlement
• Journée de l'Europe
• Vision à long terme


La société civile
- Les mouvements, communautés et associations
• Notre Europe
○ Parachever l'Union
○ Renforcer l'UEM
○ Construire l'Europe
○ Programme
• Fondation R. Schuman
○ Hommage
• ME-F
• CEP
• Sauvons l'Europe
• Ensemble pour l'Europe
• Initiative de chrétiens pour l'Europe
• Centre européen R. Schuman
• Communauté Sant'Egidio

- Les responsables engagés
• Andrea Riccardo

- La Presse
• Laurent Joffrin

Personnalités de référence
• Stefan Zweig






Contact

- Editorial
Juin - Juillet - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre -
Janvier 2014 - Février - Mai - Juin- Juillet - Août - Septembre - Octobre - Février 2015

PLAIDOIRIE POUR L'EUROPE

Nous nous efforcerons au cours des prochains mois de fournir des arguments aux défenseurs de l’Europe contre la multiplicité des réquisitoires proférés par les destructeurs de tout bord qui vont s’en donner à cœur joie jusqu’aux élections européennes.

RÉQUISITOIRE

L’élargissement de la construction européenne a été trop rapide et son approfondissement beaucoup trop lent ! C’est une fuite en avant insensée !

L’ édifice a grandi trop vite et est mal consolidé, il semble difficilement en mesure de résister aux tempêtes.

Or, malheureusement, depuis 2008, l’Europe connait la plus grave tempête de son histoire : économique, monétaire, sociale, morale.

  • D'année en année, le continent reste confiné dans la stagnation économique et le chômage de masse.

  • D'année en année, on doute de plus en plus que l'Union européenne soit capable de sortir de son apathie et de jouer à nouveau un rôle sur le scène mondiale.

  • D'année en année, les peuples se détachent de l'idée européenne :

Les peuples souffrent trop et commencent à s’inquiéter ; ils se disent que l’Union Européenne, c’est le père Fouettard, qui est là pour nous sanctionner, nous donner des amendes, nous contraindre, mais où est l’espoir ?

Nous sommes aujourd’hui au bord du gouffre.

PLAIDOYER

Le drame, c’est que l’Union Européenne est jugée coupable de cette situation :

  • coupable de nous avoir amené la crise de l’euro ;

  • coupable de provoquer la récession en imposant l’austérité ;

  • coupable des excès de la mondialisation ;

  • coupable d’avoir définitivement phagocyté l’action politique.

Mais, est-ce la faute de l’Europe ou celle de ses États membres ?

  • c’est leur incohérence qui a causé la récession et l’austérité ; les uns ont été trop cigales insouciantes et les autres trop fourmis rigoristes !

  • c’est leur conception rétrograde de la souveraineté qui a fait de l’Europe ce qu’elle est aujourd’hui !

Jamais le projet européen n’a été aussi peu défendu par les leaders politiques.

Jamais le projet européen n’a été aussi ouvertement remis en question ; au point que l’on s’interroge sur le sens de poursuivre l’intégration européenne.

Pour donner un nouvel élan à notre vieux continent, il faut jouer sans ambages la carte européenne ; la carte d’un continent qui ne nous a jamais offert autant de bien être, de paix, de droits et de perspectives ; ne permettons pas que des calculs purement nationaux compromettent cet objectif.

Chérissons ce qui nous unit et non ce qui divise ; car nous cheminons vers une globalisation unificatrice sans précédent, demain seule une Europe intégrée pourra encore jouer un rôle significatif.



et agir

Réflexions et propositions pour l'avenir
- Déclarations
• ME-F
○ Yannick Hoppe
○ Le manifeste

• Solidarité et responsabilité, de J. Vignon
• Au delà de la crise, l'espérance, d'Andrea Riccardi
• L'Europe, une aventure spirituelle, de J. Delors

- Ouvrages
• Qu'avons-nous fait de l'Europe, de S. Maillard
• R. Schuman et l'Europe d'aujourd'hui
• Europe : Amour ou chambre à part, de S. Goulard
• Pour l'Europe de R. Schuman
• R. Schuman, le père de l'Europe de René Lejeune

- Rapports
• Vivre ensemble au XXI siècle, Conseil de l'Europe :
○ Résumé
○ Rapport
• Europe et migrations


- Propositions
• Fondation Robert Schuman :
○ Réforme de l'Union
○ L'Europe dans la mondialisation
○ L'Europe sociale

○ L'Union politique
○ Coûts salariaux

Les initiatives et évènements
- Apprendre à vivre ensemble en Europe

- Spectacle
• Le procès de Robert Schuman

- Pétition

Les performances de l'Europe
- Commerce international
• Eurostat
○ L'UE dans le monde


Préparation des élections européennes
• Manifestations Maison de l'Europe :
○ Février
Janvier
• Manifestations Mouvement Européen
• Prix européen 2014 - Ensemble pour l'Europe


L'europhobie
• Pourquoi l'europhobie ?

Les médias et l'Europe
• La Croix
• Carton rouge Le Monde


Perspectives après les élections européennes
- Position
• du ME-F
○ Communiqué
○ Programme

• de Notre Europe
○ Nouveau président
○ Réforme

• de la Fondation Robert Schuman
○ Que changer ?







2013 - 2017 Tous droits réservés © construireensembleuneeuropefraternelle.com